retour à la page précédente

Tâches administratives des directeurs : simplifiez, il en restera toujours quelque chose

 

 

Stress de l'évaluation pédagogique ?

Le relevé de décisions du groupe de travail métier n°1 prévoyait une simplification des tâches administratives des directeurs par la mise en œuvre de protocole de simplification discutée au niveau national et local ainsi que des recrutements d’aides administratives et éducatives.

Pour le Sgen-CFDT, la simplification des tâches des directeurs se situe à plusieurs niveaux : au niveau de l’école dans le cadre des collectifs de travail, au niveau de la mairie dans les relations avec les collectivités territoriales, au niveau de la circonscription dans les relations avec les IEN, au niveau du département, de l’académie et du ministère dans les demandes multiples qui se rajoutent à chaque échelon de l’Éducation nationale.

La parution au bulletin officiel du protocole visant notamment l’efficacité des outils numériques par « l’amélioration des fonctionnalités de base élèves » et « le lancement d’expérimentation de nouvelles applications » apparaît insuffisant pour satisfaire les collègues au regard des enjeux.

En effet, malgré la prise en compte de certaines de nos demandes telles l’incitation des mairies et inspections académiques à croiser les fichiers d’élèves inscrits, la mise à disposition des directeurs d’un guide juridique et d’outils pratiques en ligne, d’un site de mutualisation et de ressources académiques spécifiques, le Sgen-CFDT ne se satisfait pas de ces nécessaires mais modestes propositions. Il faut espérer que les discussions qui doivent s’engager au niveau local viseront bien à accentuer cette simplification et non à en minorer les effets.

Même modestes, on peut espérer que les mesures de simplification auront une traduction concrète pour la charge des directeurs.

Simplifiez, il en restera toujours quelque chose… mais au-delà c’est bien la question de l’autonomie des écoles qui est posée et de leur pilotage. Pour le Sgen-CFDT, cela nécessite d’interroger l’organisation de l’école. Osons prendre une nouvelle direction !

Le ministère a prévu le recrutement de 15000 contrats aidés pour une aide administrative aux directeurs et directrices d’école ainsi que pour l’appui éducatif pour les écoles. Cette mesure n’est pas encore effective partout.

Les tâches de ces personnels visent à apporter :

– une aide administrative : accueil, communication interne ;

– une aide éducative : aide à la surveillance de la cour (sous la responsabilité et en présence des enseignants), accompagnement lors de sorties scolaires, aide aux enseignants dans les activités pédagogiques.

Pour le Sgen-CFDT, sur le long terme, la prise en charge de ces aides nécessite le recrutement de personnels formés sur des emplois pérennes dans le cadre d’une structure adaptée. Osons prendre une nouvelle direction !

> Pour en savoir plus, consulter le site du SGEN-CFDT