retour à la page précédente

Formation des enseignants du second degré

 

Quelles propositions pour la formation ?

La formation des personnels est la garantie d’un enseignement secondaire plus efficace !

La comparaison avec les autres pays de l’OCDE met en évidence le déficit de formation : En 2012, 70,9 % en moyenne des personnels enseignants des pays de l’OCDE déclaraient avoir été en formation continue , pour seulement 53,7% en France. ( le taux d’accès étant lui annoncé de 56,2% par le ministère dans son bilan social).

En regardant plus finement les données de l’enquête Thalis , il apparait que seuls 19,8% d’enseignants français ont participé à des séminaires pédagogiques (45 % en moyenne pour les pays de l’OCDE). C’est dans le domaine de la formation qualifiante que la France est lanterne rouge (5,5% contre 17,9%).

 Un droit du salarié

Enseignants du second degré, vous avez droit à une formation pour vous adapter à vôtre travail et à votre mission. En particulier, le ministère vous doit une formation pour vous permettre la mise en œuvre des évolutions pédagogiques (par exemple en éducation prioritaire, ou pour la mise en place du socle commun).

L’absence de formation génère du stress au travail et vous prive de l’autonomie par rapport à la hiérarchie. Aujourd’hui c’est aussi par la formation des personnels que l’on améliorera les conditions de travail.

La formation est aussi un droit pour vous permettre de progresser dans votre métier.

La formation : Pilotage et mise en œuvre ?

La formation doit être pilotée de manière négociée, parce que si les besoins de l’employeur doivent être pris en compte, le droit à la formation doit aussi inclure vos aspirations.

La formation n’est pas que la formation des individus. C’est aussi autant la formation des collectifs de travail. Il faut donc faire évoluer les contenus de formation, les déterminer au plus près des réalités du terrain, les adapter aux lieux et aux et aux équipes de travail.

C’est pourquoi le Sgen CFDT revendique :

– Un droit individuel DIF ouvert pour tous

– Une hausse des budgets de formation continue

– Une politique de formation continue négociée aux différents niveaux (Etat, Académie, Établissements)

– Une formation adaptée avant la prise de poste

 

> Pour en savoir plus, consulter le site du SGEN-CFDT